La Birmanie va être la destination à la mode, car le pays a tout pour plaire aux vacanciers, des superbes plages, un climat tropical, une population gentille, et les plus beaux temples(pagodes) du monde !

vendredi 10 février 2017

mercredi 8 février 2017

Un dépaysement sans égal en Thaïlande

Après la birmanie, le pays voisin la thailande. 

Les paysages somptueux, les sites naturels et historiques attrayants, les merveilles culinaires et bien plus encore font de la Thaïlande une destination idéale pour passer des vacances hors du commun.

La station balnéaire de Pattaya, un endroit magnifique

Localisée dans la province de Chonburi, sur la baie de Bangkok, Pattaya figure parmi les villes très convoitées des bourlingueurs. Cette cité regorge de nombreux lieux intéressants, à l’exemple de Beach Road. Passer du temps sur cette station balnéaire vous permettra de vous détendre sur ses rivages tout en profitant de l’air pur au-dessous des cocotiers. Lors de vos promenades, vous parcourrez une route parsemée de boutiques, de snacks et de diverses galeries commerciales. En outre, vous pourrez visiter Jomtien Park et son fameux restaurant tournant qui se trouve au pied d’une tour de 157 m. Ce site propose plusieurs distractions dont le plus fascinant est la descente par téléphérique. Aussi, les amoureux de la nature pourront faire un petit détour au Jardin botanique tropical de NongNooch pour observer différentes plantations de broméliacées, d’Orchidées, et plusieurs espèces menacées. Ils auront également l’occasion de se rendre au Si Racha pour assister à divers spectacles. Toujours dans cette zone, vous aurez l’opportunité de découvrir des monuments historiques et religieux uniques, à l’instar de Khao Chi Chan Bouddha, WatNongYai…

Le fameux Triangle d’or

Séjourner dans le Triangle d’or est une autre façon d’explorer des merveilles lors d’un voyage Thaïlande. Cette splendide bourgade recentre des paysages sublimes constitués de zones montagneuses et de bois denses et riches. Ainsi, vous pourrez faire des séances de photo partout pour mémoriser vos aventures extraordinaires. À SopRuak, vous trouverez le point de rencontre de trois pays (Thaïlande, Myanmar, Laos), ce qui est à l’origine du nom de cette localité. De ce fait, vous aurez la possibilité de croiser des gens de différentes ethnies, et certainement des Akhas, des Hmongs ou des Birmans. En continuant votre périple, une excursion à Chiang Rai est à ne pas louper durant votre passage dans cette partie septentrionale du territoire. Les adeptes de randonnée et de trekking seront satisfaits en découvrant des endroits propices à leurs activités. Par ailleurs, la région est réputée pour être un foyer de l’or blanc.De surcroît, elle constitue également la source de la moitié d’opium répandu dans le monde.

La cuisine thaïlandaise

Déguster les principales spécialités thaïes est immanquable durant votre séjour dans cette contrée. Si vous consultez les discussions des bourlingueurs dans un forum Thaïlande, vous allez constater que la gastronomie de ce pays multiplieles succès à l’international. Elle se distingue des autres pays par des ingrédients et des saveurs originaux, à savoir la menthe, la coriandre, le basilic rouge… De surcroît, elle est succulente du fait de l’utilisation habituelle de sauces ou de fumets de poisson comme accompagnement. À noter que l’aliment de base des Thaïlandais est le riz. Ils le savent concocter de différentes manières avec ces recettes préalablement citées.


dimanche 5 février 2017

Triste nouvelle : la Birmanie ré-écrit son passé

Plus de 130 ans après son règne, le dernier roi de Birmanie a finalement obtenu une reconnaissance publique tardive, au moment où le pays redécouvre son passé, occulté pendant des décennies de colonisation et de junte.
Une cérémonie royale s'est ainsi tenue à Ratnagiri, dans l'ouest de l'Inde, où est enterré le roi. Elle a constitué un moment décisif pour la Birmanie, qui cherche à redonner un sens à l'identité nationale.
Pendant un demi-siècle, les généraux birmans ont réécrit le passé à grand renfort de propagande, se faisant passer pour les sauveurs de la nation et les successeurs des rois guerriers d'autrefois.
Des événements tels que l'insurrection estudiantine de 1988, réprimée dans le sang par l'armée, avaient été effacés du récit officiel.
La junte avait également repris à son compte la propagande britannique visant à considérer le roi Thibaw comme un monstre alcoolique dont le bref règne, achevé en 1885, est à peine mentionné dans les manuels scolaires.
source Le Point 
"L'histoire à l'école n'est qu'une propagande gouvernementale", explique Than Htike Aung, conférencier de l'Université Pathein. "Les manuels scolaires ne sont pas de véritables récits historiques... Vous n'avez pas de texte sur la façon dont la junte a pris le pouvoir en 1962, le soulèvement de 1988 et la révolution en 2007", raconte-t-il.
Cela commence toutefois à changer lentement depuis l'arrivée au pouvoir début 2016 du premier gouvernement civil depuis des décennies, emmené par l'ancienne dissidente Aung San Suu Kyi.
Le vice-président birman et le chef de l'armée ont tous les deux assisté à la cérémonie royale en Inde en décembre, première commémoration autorisée pour la famille royale, une preuve que les choses évoluent.
- L'histoire réécrite -
"Je ne vois pas comment les gens peuvent vraiment avoir une vision innovante de l'avenir... sans avoir une vision critique du passé", estime l'historien Thant Myint U. "Ce serait comme essayer de réfléchir à l'avenir de l'Allemagne sans rien savoir de la Première ou de la Deuxième guerre mondiale". 

http://voyage-birmanie.blogspot.com/ 

L'Asie fête le nouvel an chinois

Voici une vidéo très touchante sur le Nouvel an chinois et la recherche de la signification de son nom



Plus de vidéos ici. 

samedi 19 novembre 2016

Des villages brulés en Birmanie montré par la technologie Satellite



Au cours des trois dernières semaines, Human Rights Watch a identifié trois villages dans l'État de Rakhine en Birmanie qui ont été presque totalement brûlés, probablement par les militaires. Les images satellites avant et après représentent environ 430 bâtiments réduits en cendres, ainsi que la couverture arborescente qui les entoure. L'état de Rakhine a connu des violences récentes découlant d'un conflit beaucoup plus long entre les ethniques birmans et la minorité rohingya de langue bengali, que l'Etat birman considère comme ayant immigré illégalement malgré des racines historiques profondes dans la région. Lundi, le gouvernement birman a déclaré que son armée avait tué 34 personnes qui, selon eux, avaient attaqué en premier, bien que les habitants aient dit que les morts étaient des civils non armés.

Le mois dernier, neuf policiers birmans ont été tués dans ce qui aurait été une attaque de représailles des Rohingya. Les politiciens birmans, dont la lauréate du prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, qui est maintenant le chef de l'Etat de facto de Birmanie, ont tenté de rattraper la violence perpétrée par la majorité musulmane Rohingya à l'extrémisme. Ils insistent également pour que les Rohingyas soient appelés Bengali pour ponctuer leur origine soi-disant étrangère à travers la frontière au Bangladesh.

Il y a environ 1 million de Rohingya en Birmanie, qui est également connu comme le Myanmar. Plus de 100 000 vivent dans des camps de déplacés sordides, où ils sont sensibles à la faim, ainsi que des attaques continuelles. Un professeur de village dans l'état de Rakhine a déclaré à l'Associated Press que beaucoup plus de Rohingya se cachaient dans les forêts en raison de la campagne de la terre brûlée par les militaires.

"Depuis la violence du mois dernier, les villageois ont été accusés de brûler leurs propres maisons. Les villageois se cachent dans la forêt. Personne n'ose vivre dans leur propre maison à cause des arrestations et des meurtres », a déclaré le professeur. Ci-dessous sont avant et après les images satellite de Human Rights Watch de deux des villages brûlés au cours des trois dernières semaines.